Hommage à Jean DESFLECHES, Maître-Compagnon du Devoir parisien des Compagnons du Beaujolais

Le vendredi 8 janvier, les Vignes du seigneur ont accueilli un nouveau résident.
 
Notre ami Jean Desflèches est décédé accidentellement.  Là-haut, ils étaient tous là, Bacchus, Noé, St. Vincent, pour lui faire une haie d’honneur. Il ne connaitra plus la solitude de son presbytère en pays varnaudis car il a retrouvé ses amis Louis Prin,  Marcel Reposeur, son frère de vin, Jean Chanrion, qui perpétue le vin des rues sur un nuage, et tous ceux qui l’ont précédé.
 
Notre chambellan s'en est allé mettre en rang les nuages et distiller la bonne parole vineuse aux anges. Il continuera à écouter Bach et Mozart. Il se repassera le film de sa vie peu ordinaire; il fut à la fois restaurateur à l'Echalote,  ambassadeur du Beaujolais aux Jeux olympiques et sur les voiliers de la Solitaire du Figaro, baryton au Chœur Orphée....
 
Veuillez accepter mes excuses pour cette note personnelle mais j’y tiens : C’est Jean qui, il y a une vingtaine d’années, m’a fait découvrir la mouvance beaujolistique en me faisant Compagnon du Beaujolais avec tout ce qui s’ensuivit, mon entrée aux Francs Mâchons et à l’Académie Rabelais. Je lui dois tout.
 
Nous n’oublierons ni son air ronchon, ni son doux sourire, ni son accueil si généreux à Vauxrenard, ni ses courses folles dans les rue de Paris ou sur les routes du Beaujolais. Nous ne dégusterons plus ses terrines et ses brioches …
 
Il restera toujours présent dans la mémoire des Compagnons du Beaujolais et dans celle des Bistrots beaujolais parisiens.
Levons tous notre verre à sa santé dans sa céleste retraite."
 
Tout le Devoir parisien se joint à cet hommage
 
Ce texte a été rédigé par Jean-Alain MOREAUX, Vice-Prévôt du Devoir parisien des Compagnons du Beaujolais, et ancien Prévôt

Tags: